BILAN J18 : Lyon se relance dans la course au titre et un samedi fou, fou, fou!

By
Updated: décembre 15, 2014
Lyon, OL, Lacazette, Fekir, buteur, championnat, ligue 1, football

Plus qu’une journée avant la trêve, et le titre honorifique mais inutile de champion d’automne pourra être décerné. Trois équipes en lice, c’est déjà en soi une jolie surprise, sachant par exemple que Monaco, avec l’intersaison subie, ne pouvait prétendre à une aussi bonne campagne que l’an dernier… Lyon est sans conteste le vrai bénéficiaire de ce weekend, reprenant trois points aux deux leaders (retrouvez mon analyse des deux clubs ici http://humeur-2-foot.fr/france/ompsg-analyse-croisee-des-deux-performances-de-la-17eme-journee.)

Dès vendredi et la réception de Caen, on a retrouvé un Olympique Lyonnais sûr de son fait, avec Fekir positionné en dix derrière les deux attaquants : c’est la formule qui fonctionne cette année. Quand Gourcuff et/ou Grenier seront de retour, c’est une équipe qui aura fière allure avec un Lacazette toujours plus présent et qui s’impose comme LE leader de l’attaque. Encore un doublé pour lui, inscrit de la même manière que face à Evian : un nouveau pénalty et une frappe sous la barre suite à un corner au deuxième poteau. Lyon qui reste sur sept victoires de suite à domicile en ayant marqué 23 buts en 7 matchs, c’est beau et c’est agréable.

Derrière Saint-Étienne se déplaçait à Nice pour la purge du weekend, le seul 0-0 d’ailleurs. Très peu d’occasions, un match physique entre deux équipes venues surtout pour ne pas perdre, bref, un point pour les deux équipes, les verts restent quatrièmes, tout le monde est content.

Bordeaux de son côté visitait Nantes samedi après-midi dans l’espoir de prolonger la série de défaites des canaris, qui n’avaient plus pris un point depuis le 23 Novembre. Raté. Une nouvelle fois décevant à l’extérieur, les girondins sont tombés sur une équipe vaillante et qui devait surtout chercher à se rassurer après sa mauvaise période. C’est chose faite pour des nantais qui ont réalisé l’exploit de marquer deux buts avec un seul tir cadré. Corner nantais, Diabaté dévie vers son propre but, Jug, le jeune remplaçant de Carrasso se jette mais est trop court, la balle rebondit sur le poteau, puis sur le crane du pauvre gardien, et les canaris reprennent l’avantage. L’action du match à n’en pas douter.

Samedi soir, on a assisté à une avalanche de buts : 17 en quatre matchs s’il vous plaît. Avec des scénarios complètements fous et des retournements de situation qu’il eut été bien difficile à prévoir! Qui aurait par exemple pu dire que les montpelliérains, qui menaient 2-0 à domicile après un quart d’heure de jeu, allait finalement partager les points avec des lensois qui prouvent une fois de plus qu’ils ne veulent rien lâcher? Que les rémois allaient finir par s’imposer après avoir été mené 2-1 à douze minutes de la fin par Evian? Plus prévisible par contre, la victoire de Lorient face à Metz au stade du Moustoir. Les joueurs de Sylvain Ripoll viennent de prendre dix points en cinq matchs, eux qui étaient derniers à la treizième journée.

Rennes de son côté voulait se relancer après sa sévère défaite face à Montpellier et a été cueilli à froid à Bastia dans un match « corsé ». Evoluant à onze contre dix pendant une heure, les bastiais ont donc mis fin à leur série de trois revers consécutif pour s’imposer et se rapprocher des non relégables.

Ce qui est sûr, c’est qu’on a eu quelques confirmations : Barrios a inscrit son deuxième but en deux matchs, et le geste effectué montre une certaine agilité et un talent de buteur certain ; Wass marque même de la tête en position d’avant centre maintenant ; Guerreiro a encore fait la différence pour Lorient sur son côté gauche, avec une passe décisive et un but.

Enfin, dimanche après-midi, Lille a renoué avec la victoire, et en inscrivant trois buts, une première cette saison. il faut dire que le déroulé du match les a quand même bien aidé. Première titularisation en défense pour le jeune Maxime Spano du côté toulousain, et une expulsion au bout… D’une minute de jeu. Les toulousains filent dangereusement vers le bas et se rapprochent des relégables en étant désormais 15ème, à trois petits points de Bastia. Une défaite au prochain match lors de la réception de Guingamp risquerait d’être mal appréciée…


BILAN J18 : Lyon se relance dans la course au titre et un samedi fou, fou, fou!

Les dernières infos foot sur : BILAN J18 : Lyon se relance dans la course au titre et un samedi fou, fou, fou!.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *