Ligue 1 – OM : les avis divergent sur le nouvel entraîneur olympien, Michel

By
Updated: août 20, 2015
michel-om, michel-coach-om, michel-bielsa

Ça y est, les marseillais ont nommé officiellement un nouvel entraîneur qui sera sur le banc dès dimanche soir et le match au Vélodrome face à Troyes.

Michel, ancien entraîneur de Séville, de Getafe ou de l’Olympiakos notamment, est donc l’heureux élu.

Évidemment, on cherche un peu partout des joueurs l’ayant connu, des entraîneurs ayant joué contre lui, etc.

Petit récapitulatif des avis à l’encontre de Michel :

Christian Karembeu :

Oui, je pense qu’il a les qualités pour diriger l’OM. Si le club l’a fait venir, c’est que les dirigeants savent qu’avec lui l’OM peut aller loin. Mais les Marseillais doivent l’aider à développer sa philosophie. Il a beaucoup d’appétit et il cherche à gagner avec un grand club. Marseille en est un.

François Modesto :

Il a largement les capacités pour exercer à Marseille. Sa grande qualité, c’est d’être un gagneur. […] C’est un entraîneur de caractère, qui connaît la pression. Il attache beaucoup d’importance à l’investissement que les joueurs mettent au quotidien

Gaëtan Bong :

Quand j’ai appris que Michel allait être nommé entraîneur de Marseille je me suis dit : «Ils ne sont pas dans la merde»Marcelo Bielsa avait du charisme, mais lui, dans un vestiaire, ce n’est pas un meneur d’hommes. Aucun joueur ne pouvait le supporter. Ce qui est devant la caméra, c’est Michel. Mais derrière, il n’y a rien. Son adjoint a intérêt à être bon. Il est hypocrite. Mais je lui souhaite la bienvenue à Marseille et j’espère que tout va bien se passer.

Sambou Yatabaré :

C’est quelqu’un d’assez égocentrique. Il est à l’image du joueur qu’il était. Au Real Madrid, c’était une star et il vit toujours comme telA Marseille, je n’y crois pas du tout. Pour avoir une équipe soudée, il faut savoir communiquer. (…) Marcelo Bielsa est peu fou, mais ce qui ressort, c’est l’équipe. Michel, c’est la star de l’équipeDans le foot, il y a des gens qu’on a croisés et qui donnent envie d’aimer encore plus le foot. Lui, au contraire, il m’a dégoûté

Luis Fernandez :

Je connais l’homme, il a ses idées, ses méthodes et des ambitions dans le jeu, donc je ne me fais pas de souci.

Pierre Issa :

C’est un entraîneur offensif, quelqu’un qui aime les joueurs qui pratiquent du beau jeu. Il va essayer de continuer ce que Bielsa a mis en place, à savoir un jeu plaisant pour les supporters et offensif. Il ne change pas sa façon de jouer en fonction de l’adversaire.

Il est très exigeant au niveau des détails, de la diététique, etc.

Au niveau des entraînements, c’est beaucoup d’exercices avec du ballon, c’est plaisant, donc je pense que les joueurs aussi vont prendre du plaisir.

Roland Courbis :

Je persiste et je signe, ce gars-là, pour moi, c’est la bonne idée qui tombe du ciel de l’Olympique de Marseille, dans cette période où le club en a vraiment besoin.

Franck Signorino :

Avec les joueurs, il allie une certaine proximité et une autorité naturelle du fait de sa carrière. Après il est basé essentiellement sur le jeu, le profil espagnol. Il est à l’image de Michael Laudrup, que l’on a aussi eu à Getafe. Ce qui compte c’est la circulation du ballon, le jeu collectif, les passes. Dans l’approche, ce n’est pas Bielsa, c’est moins axé sur le harcèlement et la récupération classique. C’est un football plus conventionnel, avec les schémas que l’on a l’habitude de voirC’est un entraîneur qui aime que son vestiaire se gère en autonomie. Il va déléguer le vestiaire à des joueurs de confiance, des joueurs d’expérience. Je ne l’ai jamais vu vraiment se mettre en colère. Ce n’est pas un entraîneur à poigne.

Fabio Celestini :

Il a une grande expérience du très haut niveau. C’est un entraîneur exigeant, pointilleux, mais il aime le beau football, le jeu à l’espagnole. Nous jouions en 4-2-3-1, mais les systèmes ne veulent pas dire si l’équipe est offensive ou défensive. Michel, c’est surtout une certaine idée de jeu portée vers l’avant, un jeu au sol, avec du mouvement, une ou deux touches de balle.

Bien sûr, on attendra avant de s’enflammer, mais on peut d’ores et déjà remarquer que les deux avis négatifs sont ceux de joueurs avec qui il a pu avoir un contentieux, et qu’il n’a pas toujours fait jouer.

De bon augure pour l’OM ?

Seul le temps nous le dira !


Ligue 1 – OM : les avis divergent sur le nouvel entraîneur olympien, Michel

Les dernières infos foot sur : Ligue 1 – OM : les avis divergent sur le nouvel entraîneur olympien, Michel.

Un commentaire

  1. borgna

    23 août 2015 at 12 h 17 min

    vous recrutez un entraineur qui joue la vedette primo il n a rien prouver de grand comme certain pour les joueurs vous avez laisse partir des bons (malgre quelques problemes de recadrage) pour prendre des joueurs qui n ont rien prouver ou en fin de carriere et hors competition si vous croyez qu on attachent les chiens avec des saucisses l olympique de marseille n est pas pres de retrouver la place europeenne qu il merite au nom de notre ville de football pour nous les supporters amoureux de notre club

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *