Ligue 1 – LA VRAIE ÉQUIPE-TYPE de la seconde journée du championnat

By
Updated: août 17, 2015
ligue1-logo

Après chaque journée de Ligue 1, retrouvez désormais mon équipe-type du weekend. Pour cette deuxième journée du championnat, un 4-2-3-1 avec Ben Arfa en dix.

Equipe-type-J2

Gardien

Antony Lopes : si l’Olympique Lyonnais a pu décrocher sa première victoire de la saison, il n’y est absolument pas étranger, bien au contraire. Et quand ce n’est pas lui qui sort le ballon, Milan Bisevac est là pour le suppléer sur sa ligne. Lopes prouve qu’il est toujours au niveau, lui !

Défenseurs

Hamari Traoré : il a permis à son équipe de s’imposer face à l’OM en contrôlant un ballon de la poitrine, enchaînant par une demi-volée qui va se loger dans le petit filet de Mandanda. Très actif sur son couloir droit, c’est à n’en pas douter l’homme de ce match.

Damien Da Silva : le caennais récidive ! Deuxième journée, et deuxième présence dans l’équipe-type. Son coup de tête rageur sur un coup franc déposé de Julien Féret offre la victoire à son équipe. Même s’il a souffert face à la vivacité des deux attaquants toulousains, il a su répondre présent dans les duels.

Thiago Silva : Ô Monstro lui va plutôt bien en ce début de saison. Tranchant, idéalement placé, précis dans les relances… Et quelle impulsion ! Maître dans les airs, il a absolument tout pris de la tête, s’offrant même le luxe de marquer sur un corner de Thiago Motta. Du très grand Thiago Silva, qui devrait donner quelques remords à Dunga s’il continue comme ça.

Ludovic Baal : le nouveau venu à Rennes s’est parfaitement adapté à sa nouvelle équipe. Une des rares satisfactions du RC Lens l’an dernier est venu poser ses valises en Bretagne. Bien lui en a pris puisqu’il s’est tout de suite adjugé le poste d’arrière gauche. Très présent offensivement.

Milieux

 Henri Saivet : le bordelais était au four et au moulin ce samedi après-midi à Geoffroy Guichard ! Son repositionnement en 8 met en lumière son formidable abatage, et on a aussi pu apprécier sa qualité de frappe. Non pas sur son coup franc ou Sall sort n’importe comment, mais sur son tir des 25m en plein sur la transversale quelques minutes plutôt. Son égalisation dans les arrêts de jeu permet à son équipe de ramener un point.

Blaise Matuidi : quelle activité, et quel but ! Un but et une passe décisive pour le parisien depuis le début de saison, il est en forme et ça se voit ! On se demande comment il pourrait sortir de l’équipe tant il offre des alternatives offensives que ne possèdent pas Motta et Verratti.

Nicolas de Préville : c’est LE joueur technique de Reims et il l’a montré face à l’Olympique de Marseille. Il a bonifié les ballons reçus, et a su se muer en meneur d’attaque pour relancer correctement son équipe. Un gros match pour ce joueur qui tarde à confirmer son potentiel. Peut-être pour cette saison !

Floyd Ayité : deux buts en deux matchs, et le voilà meilleur buteur de Ligue 1. Un peu tôt pour s’enflammer, mais nul doute qu’il fait du très bon travail en numéro 9, pas son poste habituel. Son but est magnifique, il mystifie deux défenseurs avant de conclure après avoir effacé le gardien. Et si c’était lui l’avant centre des bastiais cette année ?

Hatem Ben Arfa : deuxième journée de Ligue 1, et le voilà dans l’équipe-type ! Un but, sur pénalty certes, mais des actions de grande classe, des gestes techniques comme on en voit peu en Ligue 1, bref, Hatem pourrait bien avoir fait le bon choix en revenant en Ligue 1. À confirmer cependant, pour ce joueur dont la carrière est synonyme d’irrégularité.

Attaquants

Alassane Pléa : Le joueur de la journée. Il a trouvé un parfait relais avec Valère Germain et ce duo d’attaque pourrait faire pas mal de dégâts dans les défenses de Ligue 1. Adroit devant le but, son enchaînement genou/demi volée extérieur du pied est parfait. Son centre pour Le Marchand ne l’est pas moins non plus. Et puis si ça ne suffisait pas, il a aussi provoqué un penalty et l’expulsion d’un joueur adverse !

Entraîneur

Jean Marc Furlan : comme je l’ai déjà indiqué dans le bilan de la journée, si on a malheureusement perdu Marcelo Bielsa, on a au moins le retour de Jean Marc Furlan ! Un de ces entraîneurs qui voit le football avant tout pour ce qu’il doit être, c’est à dire l’émotion et le plaisir donné aux supporters. Et pas une vulgaire philosophie du résultat qui accouche de matchs comme on en voit trop depuis une semaine en Ligue 1. À dix contre onze, mené 3-1, il a su remodeler son équipe pour que celle-ci arrache le point du match nul. Chapeau !


Ligue 1 – LA VRAIE ÉQUIPE-TYPE de la seconde journée du championnat

Les dernières infos foot sur : Ligue 1 – LA VRAIE ÉQUIPE-TYPE de la seconde journée du championnat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *