L’EQUIPE TYPE DES « TAULIERS » DE LA PREMIERE PARTIE DE SAISON

By
Updated: décembre 25, 2014
jeremy-toulalan-as-monaco-

Marre des équipe-type faites seulement avec les joueurs aux meilleurs statistiques ou qui coûtent le plus cher? À la fin de la première partie de cette saison 2014/2015 de Ligue 1, troisième volet sur les meilleurs tauliers de cette première partie de saison.

Gardien :

Danijel Subasic : on en parle pas beaucoup, et c’est sûrement un signe qu’il fait bien son boulot. International croate, il s’est imposé à Monaco, même quand on lui a mis des bâtons dans les roues. Romero ou Sketelenburg, peu importe, il répond présent et s’impose comme un leader naturel de cette équipe.

 

Défenseurs :

Andréa Raggi : le genre de joueur qu’on ne voit plus trop en Ligue 1, un aboyeur à l’italienne, qui se dépense sans compter partout ou il joue. Et c’est justement cette polyvalence qui fait de lui un titulaire inamovible dans le système de Jardim.

Nicolas Pallois : Bonne pioche pour les girondins en tentant le pari Pallois. Révélé à Quevilly après la folle épopée en Coupe de France, il avait signé à valenciennes sans pour autant s’y imposer. À la relance en Ligue 2 à Niort, il signe cette saison au Girondins de Bordeaux et s’impose naturellement en défense centrale au côté de Sané. Solide.

Edson Mexer : Montanier le voulait absolument l’hiver dernier, on comprends mieux pourquoi. International mozambicain, il a stabilisé la défense rennaise et se révèle être un bon joueur de tête. Déjà trois buts pour cet ancien pensionnaire de SuperLiga

Maxwell : il ne sera jamais à la hauteur des stars du PSG, mais à chaque fois qu’il joue, il apporte des garanties indéniables. L’un des défenseurs les plus propres de notre championnat, il n’est pas prêt de céder sa place si Lucas digne ne monte pas son niveau de jeu.

Milieux :

Claudio Beauvue : il fallait bien un guingampais dans cette équipe, et comment ne pas mentionner Beauvue. Déjà six buts pour lui, il fait mieux que la saison dernière, il est prépondérant dans la qualification de son équipe pour les seizièmes de finale d’Europa League et surtout.. Quel joueur de tête! Le meilleur du championnat dans ce domaine, sans conteste.

Walid Mesloub : on ne sait pas encore s’il disputera la CAN mais Sylvain Ripoll doit croiser les doigts pour que non. Après une courte période d’adaptation, il a su imposer sa patte au jeu lorientais et distribue quelques caviars pour ces attaquants. Lorient aura besoin de lui pour se sauver.

Jérémy Toulalan : l’assurance tout risque. En défense centrale ou au milieu, il fait le job. et il le fait bien. Ses années espagnoles lui ont grandement servi et ça se voit. Malheureusement pour l’équipe de France, il ne veut plus en entendre parler, à un poste où on manque cruellement de joueur.

Daniel Wass : Le danois de l’Evian Thonon Gaillard a encore frappé. Déjà 8 buts pour le meilleur tireur de coup franc du championnat. Il peut jouer sur tous les fronts de l’attaque, il peut jouer au milieu, il peut jouer latéral. Un joueur polyvalent comme on en fait peu. il risque malheureusement de nous quitter, à moins que…

Attaquants :

André Pierre Gignac : après un début de saison en fanfare, il s’est un peu calmé depuis, mais reste le deuxième meilleur buteur du championnat et surtout un meneur dans la troupe à Bielsa. S’il n’a marqué que deux buts lors des neuf derniers matchs, il en a mis dix dans les dix premiers. Du beau travail.

Cheik Diabaté : joueur atypique. Capable de mettre deux buts en cinq minutes ou de rater des occasions toute faites. Mais 8 buts en 13 titularisations, c’est presque autant que Zlatan, alors question efficacité, le malien a enlevé plusieurs épines du pied de Sagnol.

Entraîneur :

Michel Der Zakarian : parce que son équipe joue bien, avec peu, voir pas de moyens. Interdit de recrutement cet été, mais des jeunes joueurs qui progressent, un pari réussi avec Bammou, un public qui vit et vibre avec son club. Une bien belle revanche pour Der Zak, qui s’était fait virer comme un malpropre au bout de trois journées après avoir fait monté le club en 2008. De retour en 2012, il refait à nouveau monter le club et bénéficie cette fois du crédit de ses dirigeants. Bien leur en a pris!

Remplaçants : Vincent Enyama, Hilton, Whabi Kazri, Anthony Mounier, Dimitar Berbatov

Retrouvez l’équipe-type de la Ligue 1 ici

Retrouvez l’équipe-type « espoir » de la Ligue 1 ici


L’EQUIPE TYPE DES « TAULIERS » DE LA PREMIERE PARTIE DE SAISON

Les dernières infos foot sur : L’EQUIPE TYPE DES « TAULIERS » DE LA PREMIERE PARTIE DE SAISON.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *