LA VRAIE EQUIPE-TYPE de la 19e journée de Ligue 1

By
Updated: décembre 23, 2014
fournier, ligue 1, ol, aulas, lyon, lacazette, bilan

Après chaque journée de Ligue 1, retrouvez désormais mon équipe-type. Pour cette 19e journée du championnat, un 4-2-3-1 si cher à Didier Deschamps.

 

Gardien :

Rémy Riou : le portier nantais a réalisé un gros match à Lorient où il n’est jamais facile de s’imposer. Même s’il peut être présumé coupable sur le but pris face à Ayew, ses multiples parades ont permis à Nantes de ramener les trois points du Moustoir.

 

Défenseurs : 

Ludovic Baal : face à des niçois peu entreprenants, il a réalisé un match sérieux défensivement et n’a pas hésité à combiner avec Cyprien pour apporter le surnombre devant. Il a définitivement fait son trou dans cette défense…

Kevin Théophile Catherine : rapatrié en France suite à une expérience à Cardiff, il a parfaitement pris la suite d’un François Clerc vieillissant. Match sobre du latéral stéphanois, c’est lui qui fait la touche qui amène le but de Gradel. Bah quoi, ça suffit pas?

Vitorino Hilton : si Montpellier a ramené un point du Parc des Princes, c’est en partie à cause des joueurs du PSG, mais aussi et surtout grâce à son taulier brésilien de 37 ans. Placement impeccable, relances propres et ce qu’il faut d’agressivité, toujours là le Vito!

Milan Bisevac : son retour dans l’équipe a fait beaucoup de bien à l’OL. Il stabilise la défense et Umtiti se sent plus en confiance, bref, c’est tout le bloc défensif lyonnais qui se sent mieux. Avec lui et Jallet, Aulas montre qu’il a eu le nez creux en récupérant des parisiens pas assez flashy pour le PSG.

 

Milieux :

Wilan Cyprien : tout juste 19 ans et l’avenir des sang et or. Buteur en première période d’une jolie frappe croisée, il obtient un pénalty en seconde. L’homme du match côté lensois.

Corentin Tolisso : parce qu’il n’y a pas que Fekir et Lacazette, j’ai décidé de mettre en avant Tolisso, l’homme à tout faire d’Hubert Fournier. Tantôt arrière gauche, tantôt milieu de terrain, il marque son troisième but de la saison et s’impose de plus en plus dans cette équipe.

Romain Hamouma : impliqué sur les trois buts stéphanois grâce à deux passes décisives. Son but? Une p’tite beauté! Énorme frappe du gauche qui finit en lucarne, les verts ont retrouvé leur dynamiteur. Avec le départ de Gradel à la CAN, ils vont en avoir besoin.

Michy Batshuayi : il cristallisait l’attention avec la mise à l’écart de Payet, et il s’en est très bien sorti. Volontaire et agressif, il n’a pas les mêmes caractéristiques que le réunionnais, mais il fait mal aux défenseurs. Il inscrit le but victorieux après un joli contrôle orienté. De bon augure pour la suite.

Yannick Ferreira Carrasco : encore une fois celui qui débloque la situation et permet à Monaco d’engranger une quatrième victoire consécutive. sans conteste le meilleur monégasque cette saison, il est celui par qui se crée toutes les attaques.

 

Attaquant :

Alexandre Lacazette : 17 buts en 19 matchs, soit plus que Metz, Bastia ou Lille, plus que Bafé Gomis, meilleur buteur de Lyon l’an dernier. Lacazette est parti sur des bases impressionnantes, et les lyonnais doivent espérer que la trève ne ralentira pas la cadence infernale de leur buteur.

 

Entraîneur :

Hubert Fournier : quatre victoires consécutives, la deuxième place du classement, meilleure attaque du championnat, il vient en plus d’infliger sa première défaite à domicile aux girondins de Bordeaux, sur le score sans appel de 5-0. Un grand  bravo pour celui qui a su mêler la jeunesse dorée lyonnaise à l’expérience nécessaire des plus anciens.


LA VRAIE EQUIPE-TYPE de la 19e journée de Ligue 1

Les dernières infos foot sur : LA VRAIE EQUIPE-TYPE de la 19e journée de Ligue 1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *