Coupe de France – PSG/ASSE (4-1) : le PSG se rassure et se qualifie pour la finale

By
Updated: avril 8, 2015
zlatan-triple-contre-saint-etienne-demi-finale-grand-pont-ruffier

Soir de fête au Parc des Princes avec la demi-finale de Coupe de France opposant le PSG à l’AS Saint-Étienne. Paris s’impose sur le score de 4 à 1 avec un triplé de Zlatan Ibrahimovic, qui en profite pour dépasser Dominique Rocheteau dans l’histoire du club avec désormais 102 buts pour le géant suédois, à sept unités de Pedro Miguel Pauleta.

Zlatan Ibrahimovic

Depuis 2012, il en est à onze buts inscris face à Stéphane Ruffier, de loin sa victime préférée. Ce soir, il a d’abord ouvert le score sur un pénalty tiré en force sur sa gauche, son trajet préférentiel. Puis il a régalé le Parc d’un sublime grand pont sur Ruffier avant de pousser la balle dans le but vide pour mettre les parisiens à l’abri. Son troisième but, s’il est anecdotique, n’en demeure pas moins tout aussi beau.

Trois buts qui vont faire du bien à la star parisienne, qui passe demain en commission de discipline suite à ses déclarations d’après match face à Bordeaux, et qui prouve qu’il n’est pas en si petite forme physique que ça. Tout du moins contre Saint-Étienne. Il faudra désormais répondre présent lors du match retour face au FC Barcelone, sûrement l’une de ses dernières possibilités de briller sur la scène européenne.

Les joueurs

Pour ce qui est du match, on a vu un très bon Paris SG, démarrant pied au plancher la rencontre et voulant récupérer vite et haut le ballon, ce qu’ils ont très bien réussi à faire jusqu’à l’ouverture du score. Un petit relâchement coupable, et habituel en suite, et les verts égalisaient à la suite d’un coup de pied arrêté. La deuxième mi-temps démarrait et les parisiens remettaient de nouveau le bleu de chauffe, avec un Pastore SUBLIMISSIME, gratifiant le parc d’ouvertures de génie, réussissant à prendre à contre-pied le téléspectateur et déposant une merveille de ballon sur la tête de Lavezzi, buteur retrouvé et lui aussi auteur d’un bon match.

Reste les énigmes Van der Wiel et Digne, tous deux pas terribles, même si moins mauvais que d’habitude. Si le hollandais s’est montré plutôt disponible offensivement, c’est défensivement que le bas blesse, j’en veux pour preuve cet exterieur du pied totalement raté à 1-1 qui offre à Erding un face à face avec Douchez, très mal joué par l’ancien parisien. Quant à Digne, il ne sait pas vraiment où se placer et n’a pas la confiance (le niveau ? ) nécessaire pour avoir confiance en ses pieds.

Quoiqu’il en soit, le PSG se qualifie pour la finale de la Coupe de France où il affrontera Auxerre, pensionnaire de Ligue 2, pour un remake de la finale de 2003. Le Paris Saint Germain aura en tout cas l’occasion dès samedi soir de fouler la pelouse du Stade de France pour la finale de la Coupe de la Ligue.


Coupe de France – PSG/ASSE (4-1) : le PSG se rassure et se qualifie pour la finale

Les dernières infos foot sur : Coupe de France – PSG/ASSE (4-1) : le PSG se rassure et se qualifie pour la finale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *