Bilan Ligue 1 – J25 : des leaders qui n’avancent plus

By
Updated: février 16, 2015
tifo bordeaux

Encore une fois, aucune des trois locomotives de notre championnat n’est parvenue à s’imposer ce weekend. La semaine dernière, le choc entre l’OL et le PSG accouchait d’un match nul dont n’avait pas su profiter l’OM, tenu en échec à Rennes. Pour cette 25e journée du championnat de Ligue 1, on peut presque parler de trois contre-performance tant l’écart entre les équipes qu’ils affrontaient était grand : Marseille recevait Reims, 14e et qui n’a plus gagné un seul match de championnat en 2015, le PSG recevait Caen, équipe en forme du moment mais seulement 15e du classement et Lyon se déplaçait à Lorient, 16e, sur sa pelouse synthétique.

Avec la contre-performance de l’OM et le scénario catastrophe du PSG, on pouvait légitimement penser que l’OL allait tout faire pour distancer ses principaux rivaux, pouvant compter jusqu’à quatre points d’avance à 13 journées de la fin. il n’en fut rien et la prestation lyonnaise a été bien en deçà des derniers matchs joués.

L’absence de Lacazette est évidemment une excuse, et se passer de Gourcuff et de Ferri au coup d’envoi n’était sûrement pas la bonne idée. La seule question que je me pose, c’est pourquoi? Quand on connaît le calendrier lyonnais, il n’y a pas de raisons de faire « souffler » des cadres, à moins de vouloir faire en sorte que tout le monde soit concerné. Ca peut effectivement être une raison, et c’est la seule que je trouve.

Quoiqu’il en soit, les trois de devant ne doivent pas réellement craindre un retour des poursuivants, puisque l’AS Saint-Étienne a encore manqué son rendez-vous et vit actuellement une bien mauvaise passe. Ils avaient la possibilité de prendre sept points d’avance sur Bordeaux, les voilà dorénavant avec un seul petit point de plus que leur concurrent.

Rendez-vous compte, une victoire à Bordeaux les aurait ramené à seulement cinq points de l’OM et du PSG, avec la possibilité dimanche prochain d’avoir un très gros match face aux marseillais, qui aurait complètement pu les relancer dans la course à la 3e place. Mais avec deux points pris lors des quatre dernières journées, ça ne semble plus être un objectif réalisable, à moins d’un très gros coup de mou d’un des trois de devant. Pour les girondins par contre, cette victoire est salvatrice et vient confirmer leurs objectifs de début de saison.

Revenu à un point de son adversaire et à égalité avec Monaco, dont le match a été reporté, ils peuvent se mettre à rêver d’une qualification directe en Europa League. Les retours de la CAN ont en tout cas eu un effet immédiat sur la qualité du jeu déployé, et on retrouve par bribes quelques séquences de jeu qui leur avait permis de réaliser un très bon début de championnat.

Parmi les jolis coups de cette journée, on pense évidemment à Evian qui va s’imposer sur la pelouse d’un concurrent direct, le RC Lens. Plus réalistes que leurs adversaires du soir, les hommes de Pascal Dupraz ont pu compter sur leur nouveau buteur, Mathieu Duhamel qui a inscrit un doublé salvateur sur ses deux seules occasions. Ça semble dorénavant bien compliqué pour les lensois qui comptent désormais six points de retard sur le premier non relégable, Toulouse. Le TFC, qui s’est imposé à domicile face à Rennes, en laissant Ben Yedder sur le banc, une décision courageuse de Casanova.

Dans les autres matchs, notons la nouvelle victoire de Guingamp et de Bastia, tous les deux à l’extérieur, respectivement sur la pelouse du FC Metz et du FC Nantes, deux des moins bonnes équipes de 2015.  Sans Beauvue, mis au repos pour préparer l’Europa League, les bretons s’en sont remis à Mandanne et au retour de Marveaux pour assurer une victoire tranquille face à des lorrains qui filent tout droit vers la Ligue 2. Les bastiais eux, restent sur une excellente série et le match face au PSG semble les avoir convaincu de leur capacités. Avec Danic et Sio en plus sur le terrain, ça joue plutôt bien et le maintien devrait être vite assuré s’ils parviennent à maintenir le rythme.

Ah, j’ai failli oublier le magnifique Lille Nice, un 0-0 tout pourri ou la premier occasion arrive à la… 91e minute de jeu! Les niçois se sont bien vu refuser un but mais quand même… Un seul tir cadré dans toute la partie… Quand on connaît le budget de Lille et qu’on s’aperçoit que c’est la 3e plus mauvaise attaque de notre championnat, on se doit de féliciter les supporters qui continuent à aller au stade Pierre-Mauroy tant le spectacle est ennuyeux.

Enfin, terminons sur cette belle idée des supporters bordelais, avec un joli tifo tout en couleur :


Bilan Ligue 1 – J25 : des leaders qui n’avancent plus

Les dernières infos foot sur : Bilan Ligue 1 – J25 : des leaders qui n’avancent plus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *