Bilan Ligue 1 – J24 : Statut Quo en tête !

By
Updated: février 9, 2015
choc-sans-vainqueur-entre-lyon-et-le-psg-LYON-PSG-080215-

Cette journée commençait avec l’envie de ne pas revivre la précédente. S’il vous plaît, prouvez-moi que ces dix pauvres petits buts n’étaient dû qu’à rien d’autre qu’un mauvais petit dej’, une cheimaphobie (j’étais sûr qu’un terme existait pour la peur du froid…) ou une simple épidémie de pied carrés. Et dès le premier match, j’étais rassuré! Six buts pour une soirée du vendredi! Du jamais vu cette année en Ligue 1, qui sait, après la journée la plus pauvre en but, on allait peut-être avoir la plus prolifique…

Saint-Étienne pouvait en tout cas se mordre les doigts d’avoir laissé échapper une victoire qui leur tendait les bras contre de valeureux lensois. Parce que pour être mené 2-0 à Geoffroy-Guichard à une demi-heure de la fin et parvenir à inverser la tendance pour finalement prendre l’avantage quinze minutes plus tard, il faut de l’abnégation et du courage. À l’inverse, quand on est stéphanois et qu’on se prend trois buts en un gros quart d’heure par un club interdit de recrutement, voir même de participation au championnat, là… Y a de quoi se poser des questions sur les réels objectifs du club.

Et oui, car pour cette 24e journée de Ligue 1, on aurait pu penser que les poursuivants des équipes de tête allaient profiter du choc entre Lyon et le PSG (dont vous pouvez retrouver l’analyse ici) pour grappiller quelques points, mais il n’en fut rien. Et l’OM dans tout ça? Allez jeter un œil ici!

Monaco pour sa part se déplaçait à Guingamp pour un match qui s’annonçait compliqué, mais dont le scénario eut été bien difficile à anticiper. Entre des bretons réduits à dix après seulement vingt minutes de jeu et des monégasques qui n’avaient pas pris de buts depuis huit match, qui aurait pu parier sur une victoire guingampaise? On a retrouvé le Monaco incapable de produire du jeu et face à un bloc regroupé en défense et en infériorité numérique, ils ont fini par se faire prendre à leur propre jeu : un contre bien mené, et terminé par un centre tir de Beauvue repris par Lévêque dans le but vide.

Guingamp continue sa folle remontée et reste désormais sur 20 points pris lors des 9 dernières journées, se repositionnant à la dixième place. Mais attention, l’Europa League arrive et on l’a vu en 2014, allier les deux compétitions n’a pas été de tout repos… Heureusement, la distance prise avec la zone de relégation est suffisamment importante et on ne craint plus pour l’avenir des joueurs de Jocelyn Gourvennec.

Dans les autres matchs, Bastia a confirmé sa bonne forme du moment après sa qualification en finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco en battant Metz 2-0. Le club lorrain, dernier et qui n’a pris que trois points lors des douze derniers matchs (trois points obtenus en faisant trois 0-0…), c’est vous dire à quel point ça sent la Ligue 2 pour les hommes d’Albert Cartier s’ils ne mettent pas le bleu de chauffe rapidement!

Autre équipe en forme en ce début d’année 2015, c’est évidemment le Stade Malherbe de Caen, qui n’en finit plus de gagner, quatrième victoire de suite obtenue face à des toulousains toujours aussi apathiques. Privat et Féret sont les bourreaux lensois, Féret qui reste sur 4 buts et 2 passes décisives en quatre matchs et assume enfin son statut de leader technique de l’équipe. Pour les toulousains, la zone rouge se rapproche, eux qui sont maintenant 17e et premier non relégable.

Une défaite dont a su profiter Lorient, qui s’impose 3-1 à Reims sur une pelouse immonde et prend ainsi ses distances avec les candidats à la descente, mais devra rester concentré jusqu’au bout. Le match du dimanche 17h entre Nice et Nantes s’est soldé sur un 0-0 tout pourri, idéal pour la sieste. Montpellier, invaincu depuis sept matchs, a quant à lui vu sa série prendre fin à domicile face à Lille, dans une défaite qui laisse un goût amer à Roland Courbis tant ses hommes ont fait le jeu ce samedi soir.

Enfin, l’ETG s’enfonce, battu à domicile par Bordeaux grâce à un bien joli but de Khazri, tout droit revenu de la CAN. En parlant de jolis buts d’ailleurs, on a été gâté ce weekend avec Nguémo, Thouzgar, Erding, Guerreiro, Gassama, Kamano… Pour au final 23 buts et une journée sympa, bref, même si ça n’a pas été la plus prolifique comme j’ai pu l’espérer dès vendredi soir, ça reste un bon weekend de foot, et ça fait plaisir!


Bilan Ligue 1 – J24 : Statut Quo en tête !

Les dernières infos foot sur : Bilan Ligue 1 – J24 : Statut Quo en tête !.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *