Ligue des Champions – Les notes de FC Barcelone / Bayern Munich

By
Updated: mai 6, 2015
messi, bayern, barcelone, neuer, but, ligue des champions

Comme attendu, ce match fut intense. Comme attendu, les deux équipes nous ont offert un récital d’intensité et souvent de technique. Mais pour le retour de Guardiola dans son antre du Camp Nou, la marche était trop haute. Victoire sans appel 30 des hommes de Luis Enrique, qui mettent deux pieds en finale, ne leur reste plus qu’un orteil pour s’assurer une place en finale.

Marc-André Ter Stegen : 6/10 – Si son modèle jouait en face ce soir, c’est lui qui n’a pas encaissé de buts. Certes, aucunes des tentatives bavaroises n’a été cadré. Mais son jeu au pied s’adapte parfaitement aux relances propres catalanes.

Dani Alves : 8/10 – sûrement le meilleur joueur sur le terrain après l’extraterrestre argentin, c’est de son côté que sont arrivés la plupart des occasions barcelonaises. Il termine avec une passe décisive pour Leo Messi, et une nouvelle preuve pour sa direction de prolonger son contrat, au grand dam du PSG.

Gerard Pique : 6/10 – Rarement pris en défaut, il a livré un beau duel avec Lewandowski qu’il a su museler la plupart du temps.

Javier Mascherano : 7/10 – à l’instar de Sergio Busquets, il fait partie de ces tauliers, de ces hommes à tout faire dont rêvent tous les entraîneurs. Toujours bon, où qu’il joue, avec une relance très propre. Guardiola avait eu la bonne idée de le faire reculer en défense, il n’a plus bougé depuis.

Jordi Alba : 5/10 – on l’a connu plus offensif, mais la tentative de pressing du Bayern tout au long du match l’a incité à surveiller Thomas Müller notamment. Le match moyen de Neymar ne l’a pas aidé non plus.

Sergio Busquets : 6/10 – celui qu’on ne voit jamais a encore régné en maître à la récupération. LE taulier du Barça, le Thiago Motta du Barça, il est l’assurance tout risque du club catalan et sûrement un des premiers noms couchés sur la feuille de match par son entraîneur.

Ivan Rakitic : 6/10 – Certains pouvait être sceptique à son arrivée mais, comme son compatriote Luka Modric au Real Madrid, il s’est très vite imposé dans l’entrejeu du Barça, avec cette capacité à jouer long et de rôder autour de la surface pour tenter de loin.

Andres Iniesta : 7/10 – sobre et efficace, brisant les lignes balle au pied ou par ses transmissions, Iniesta retrouve un excellent niveau de jeu et ce nouveau Barcelone, beaucoup plus vertical,  lui convient parfaitement.

Neymar : 5.5/10 – une note gonflée par son but en toute fin de match. Une prestation peu aboutie où il s’est réveillé dans la dernière demi-heure, et on l’a enfin vu faire ses crochets dont il a le secret, pouvant éliminer n’importe qui dans un petit périmètre.

Luis Suarez : 6/10 – il n’a pas marqué, mais quelle activité ! Il se crée des occasions, garde le ballon et aurait pu marquer deux buts sans un grand Neuer. Et puis cette grinta, ce côté horripilant pour ses adversaires ne peut que plaire à ses supporters.

Lionel Messi : 9/10 – un doublé, une passe décisive qui ôte tout espoir aux allemands, le meilleur joueur du monde a encore frappé. Ce deuxième but nous rappelle ses premières années, preuve en est, s’il en fallait, qu’il est loin d’être sur le déclin.


Manuel Neuer : 8/10 – Et dire qu’il termine le match en encaissant trois buts. Si le Bayern est resté vivant durant les 2/3 du match, il le doit en grande partie à son mur dans les buts, le meilleur gardien du monde Manuel Neuer. Entre des arrêts de gardien de hand, des sorties de la tête à 30m de ses buts et ses relances toujours aussi propres, il a pensé maintenir à flot son équipe. C’était sans compter sur le talent de Messi.

Rafinha : 5/10 – bon match du latéral brésilien face à son compatriote Neymar, mais une activité offensive proche du néant. Il a fait le job, n’étant que rarement dépassé mais n’a rien fait dep lus non plus. La moyenne.

Mehdi Benatia : 4/10 – souvent pris dans son dos, il a mis du temps à rentrer dans son match, comme son équipe, un peu perdue par le schéma demandée par Guardiola. C’était mieux à 4 derrière mais le marocain n’a pas été capable d’hausser son niveau de jeu pour répondre au défi imposé par les joueurs du Barça.

Jérome Boateng : 3/10 – ça va être la risée du net, et comment pourrait-il en être autrement quand on le regarde tombé droit comme un piquet après le crochet de Messi sur le second but. C’est lui qui n’est pas assez proche de l’argentin sur l’ouverture du score, lui permettant de déclencher une frappe ras du poteau comme il les affetcionne.

Juan Bernat : 4/10 – le côté droit barcelonais était le côté fort ce mercredi. Entre Dani Alves et Leo Messi, la complicité est évidente et les deux joueurs combinent à merveille ensemble. C’est d’ailleurs le cas sur l’ouverture du score. L’absence d’Alaba a clairement fait mal aux bavarois.

Xabi Alonso : 5.5/10 – l’espagnol connait pourtant parfaitement le jeu des espagnols, mais il n’a lui non plus pas su endiguer les vagues catalanes. Toujours aussi précieux dans la construction du jeu, la possession du ballon fut en leur faveur et ils n’y est clairement pas pour rien

Bastian Schweinsteigger : 5/10 – les trois du milieu allemand n’ont sûrement pas été les plus mauvais, loin de là. Ce trio a fière allure mais il est difficile de lutter face à des transmissions aussi précises, rapides et je le répète, verticales. Il a semblé un peu émoussé sur la fin.

Philip Lahm : 5.5/10 – toujours aussi surprenant dans ce poste de milieu de terrain, l’ancien latéral confirme qu’il peut jouer à tous les postes. Encore une fois performant dans la construction du jeu, il a longtemps lutté à armes égales face à ses adversaires du soir.

Thiago Alcantara : 4/10 – l’ancien barcelonais revenait lui aussi au Camp Nou à un poste qu’il ne connaît pas, celui de Franck Ribery. Évidemment moins offensif, avec un penchant naturel pour revenir dans l’axe, il n’a pas su créer de différences et on ne l’a que très peu vu sur le côté.

Thomas Müller : 4.5/10 – malgré la possession du ballon, c’est dans le dernier geste que le Bayern a pêché. En ça, les attaquants bavarois ne peuvent pas avoir un bon match. Très peu dangereux, il a essayé de combiner avec son compère polonais, sans grande réussite, et a perdu presque tous ses duels. Logiquement sorti et remplacé par Götze, qui n’a rien apporté.

Robert Lewandowski : 5/10 – le Zorro du soir a beaucoup tenté, beaucoup couru et beaucoup pressé. Mais sans réussite. Trop peu de ballons à négocier, mais toujours présent dans les duels, il a bougé la défense barcelonaise sans jamais la prendre en défaut.


Ligue des Champions – Les notes de FC Barcelone / Bayern Munich

Les dernières infos foot sur : Ligue des Champions – Les notes de FC Barcelone / Bayern Munich.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *