Zoom sur la sélection du Maroc : entre espoir et déception

By
Updated: septembre 7, 2015
maroc-algerie, maroc-zoom-selection

Le peuple marocain attendait la CAN avec beaucoup d’impatience et d’enthousiasme, en ayant l’espoir de relancer leur onze national qui occupe actuellement la 85ème place au classement Fifa, soit à la 22ème place des pays africains.

Une véritable honte pour un pays qui compte de nombreux joueurs évoluant dans les meilleurs championnats européens et qui n’a rien à envier aux meilleurs nations africaines comme la Côte d’Ivoire, l’Algérie ou le Ghana.

La CAN annulée, Zaki aux commandes mais toujours les mêmes problèmes au sein de la sélection : pas de onze qui se dégage, pas de style de jeu et énormément de joueurs testés.

Les bi-nationaux, le fléau

Mais quelle énorme perte de temps à courir derrière les joueurs bi-nationaux !

Entre ceux qui prennent la sélection comme roue de secours (Boufal, El Ghazi entres autres) et ceux qui ont longtemps fait espérer le sélectionneur (Bellarabi, Zyech, Bakkali, El Haddadi….), il serait temps de se concentrer sur des joueurs avec l’amour du maillot et du pays.

Ajoutez à cela des choix de carrière incompréhensible pour des joueurs qui privilégient l’argent en partant s’exiler dans des championnats exotiques – je pense à Hamdallah, Assaidi, Boussoufa ou Labyad – et vous obtenez un foutoir complet.

Pendant ce temps là, des titulaires en Europe comme Barrada, El Kaoutari ou Belhanda sont totalement mis de côté. Bref, un mystère.

belhanda-dynamo-kiev, maroc, maroc-equipe

Parmi les absents, Mehdi Carcela mériterait une seconde chance. Il vient de s’engager à Benfica et en cas de bonne saison, il pourrait bien être une des surprises cette année.

Reste l’énigme Adel Taarabt, qui vient lui aussi de signer pour le club lisboëte. Probablement le joueur marocain le plus talentueux sur le plan offensif, mais qui a prouvé par le passé qu’il reste un joueur ingérable et nocif pour le groupe : on ne peut donc que valider le choix du sélectionneur de l’avoir mis à l’écart.

Place à l’optimisme

Alors, des raisons d’espérer quand même ?

Quand on regarde les mouvements des joueurs marocains cet été, on se dit que certains d’entre eux vont sûrement pouvoir progresser.

Obbadi rejoint Lille, Amrabat, Tighadouini et Mastour signent à Malaga, El Kaddouri au Napoli, Taarabt et Carcela à Benfica, El Kaoutari à Palerme.

Dans des clubs moins huppés mais tout aussi intéressant, on a Da Costa à l’Olympiakos, Feddal à Levante, Fajr à La Corogne, Begdrich à Charlton ou encore El Ouariachi à Stoke.

Le choix est donc énorme pour former un noyau de joueurs évoluant en Europe, tout en s’appuyant sur les 4 indiscutables que sont Benatia, Lazaar, El Kaddouri et Amrabat.

benatia-bayern, maroc, maroc-equipe

Reste l’éternel débat des joueurs européens qui privilégient souvent les aventures avec leur club au détriment de leur sélection.

Dans l’idéal commun, la notion de groupe et d’appartenance à la sélection ne se mesure pas, elle se ressent. Et chaque sélection ne devrait avoir en son sein que des joueurs concernés et prêt à se battre pour leur maillot national.

Seulement voilà, la sélection est bien trop souvent menacée par des motivations personnelles et des enjeux économiques très importants.

Mes formations 

1) 3-5-2

Munir

Benatia   Da Costa   El kaoutari

El Ahmadi   Belhanda

Dirar           El Kaddouri       Lazaar

Amrabat      El Arabi

2) 4-2-3-1

Munir

Dirar       Benatia    El Kaoutari    Lazaar

Belhanda  El Ahmadi

Amrabat           Barrada         El Kaddouri

El Arabi

Article by Sabir Erhouni


Zoom sur la sélection du Maroc : entre espoir et déception

Les dernières infos foot sur : Zoom sur la sélection du Maroc : entre espoir et déception.

3 Commentaire

  1. Mouloud

    7 septembre 2015 at 14 h 44 min

    Belle analyse sauf pour Al arabi qui vendange trop d’occasions faciles à conclure.

    J’aimais beaucoup ce sympathique et élégant joueur mais depuis son passage en Arabie Saoudite , il a beaucoup régressé..

    En tout cas il est grillé avec le public marocain POUR L’INSTANT.

    La chance doit être donnée à Yajour , Hamdallah , Chehchouh où Bammou….

    • yayass

      7 septembre 2015 at 18 h 22 min

      Mon onze
      . munir ou bounou
      . el kaoutari dacosta benatia
      Dirar. obbadi. lazaar
      . barrada el kadouri
      . bammou amrabat
      Des joueur ki parl français d’un coter et italiens de l’autre pour la communication c’est pas mauvais mdr
      Il faut appeler boufal regattin el kaoutari et belhanda c’est encore des jeune joueur avec un bon potentiel

  2. A

    7 septembre 2015 at 20 h 19 min

    Belle analyse ? Je pense pas, certaine chose sont vrais mais beaucoup sont fausses, depuis des années j’ai l’impression de voir les même article

    1) quand vous dites avec les joueurs qu’on a ,on a rien à envier a d’autre nation africaine comme la cote d’ivoire ou bien encore le Ghana mais je suis désolé le seul qui joue dans un grand club c’est benatia tous les autres joue dans des équipe moyenne à l’exception de deux trois!

    2) les bi-nationaux un fléo: oui et non,déjà quand vous parler de belhanda de el kaoutari etc .. je suis désolé mais la can 2012,2013 et les matchs de qualification pour la coupe du monde ils étaient là et pourtant on a rien à fait !
    Puis les bi-nationaux sont les seuls qui puisse nous faire rêver qu’il hésite ou pas ! Pour moi la qualification de la coupe du monde 2014 c’est jouer sur le match qui avait eu lieu en Tanzanie rappeler vous le pseudo entraîneur de l’époque avait voulu faire appelle essentiellement à des joueurs de bootola résultat on perd 3-0 je crois et les chances de se qualifier était pratiquement impossible!

    Le seul point ou je suis d’accord avec toi c’est que tant qu’on aura des joueurs qui parte en masse dans les pays du golf notre équipe sera moins compétitif ! Mais je reste réaliste on a de bon joueurs de foot mais pour le moment on peut pas rivaliser avec d’autre équipe africaine qui eux on d’excellent joueur de foot !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *